Les nouvelles technologies au service des RH

par
0 commentaire

Le domaine des Ressources Humaines n’échappe pas à la révolution digitale qui touche de nombreux secteurs économiques. Désormais, une multitude d’outils et applications numériques permettent le traitement automatisé et efficace des données relatives aux caractères personnels et aux fonctions occupées par les employés.

L’automatisation des tâches administratives

L’une des premières manifestations de l’introduction des nouvelles technologies dans le champ des RH est la prise en charge progressive des missions traditionnellement dédiées aux services administratifs.

Ainsi, certaines plateformes dématérialisées de gestion des ressources humaines simplifient la circulation des informations et facilitent l’accès aux données pour tous les collaborateurs. Les logiciels SIRH (Systèmes d’Information des Ressources Humaines) intègrent ainsi des modules spécialisés permettant d’administrer différents aspects liés à la gestion du personnel : paie, recrutement, formation, etc. L’opportunité de disposer d’un ensemble de fonctionnalités centralisées apporte un gain de temps essentiel pour les employés, mais aussi pour les responsables des RH eux-mêmes.

Pour approfondir cette question, vous pouvez consulter le site b2b-lemag.fr.

La gestion des candidatures lors de processus de recrutement

Si les outils numériques sont particulièrement appréciés pour leur performance dans l’administration des données concernant les employés, ils apportent également un important soutien lors de phases de recrutement. En effet, la gestion automatisée des candidatures permet aux responsables RH de mieux structurer leurs démarches, mais surtout d’accélérer la sélection des profils qui leur correspondent.

Ainsi, lorsqu’une annonce est publiée sur une plateforme d’emploi en ligne, les systèmes informatisés procèdent généralement à un premier tri fondé sur certaines compétences clés prédéfinies par l’employeur. Les outils en question intègrent des moteurs de recherche performants et proposent aux recruteurs uniquement les profils qu’ils jugent pertinents pour le poste.

L’utilisation du Big Data pour faciliter les prises de décision

Le Big Data consiste à analyser simultanément des volumes massifs de données issues de diverses sources afin d’en extraire des informations pertinentes pour les entreprises.

Dans le secteur des ressources humaines, cette technologie permet aux dirigeants de bénéficier d’une vue globale et d’accéder à des indicateurs précis et quantifiables pour optimiser la gestion du personnel. Ainsi, le Big Data peut contribuer à améliorer l’évaluation des performances, favoriser la mobilité interne ou encore détecter les talents au sein même de l’entreprise.

L’analyse des données collectées sert également à identifier les tendances générales et les besoins anticipés en main-d’œuvre, ce qui permet aux entreprises de mieux planifier les recrutements, la formation et le remplacement des collaborateurs.

La détection de compétences région- ou secteur spécifiques

L’analyse des données concernant les caractères personnels permet d’affiner les recherches et ainsi se focaliser sur certaines régions ou secteurs dans lesquels certains types de compétences sont davantage développées. Par exemple, en détectant une pénurie de développeurs web dans un périmètre géographique donné, une entreprise du numérique pourra adapter sa stratégie de recrutement (en élargissant par exemple son champ d’action).

Les outils de communication et travail collaboratif

Les nouvelles technologies ont bouleversé notre manière de communiquer et de travailler ensemble. Les RH n’échappent pas à cette tendance. Le développement d’outils de messagerie instantanée, de vidéoconférence, ou encore de gestion de projets a permis de fluidifier le travail d’équipe au sein des organisations. Ces solutions rendent possibles l’échange rapide et efficace d’informations entre les collaborateurs, peu importe leur niveau hiérarchique ou leur situation géographique.

  • Réseaux sociaux d’entreprise : favorisant les partages d’informations entre employés tant sur le plan professionnel que personnel.
  • Outils de suivi des temps de travail : utiles pour garantir un bon équilibre entre vie professionnelle et privée.
  • Logiciels de gestion de projet : centralisant les données et informations liées aux impératifs opérationnels et ressources disponibles.

Ainsi, les diverses solutions actuelles ne servent pas seulement à améliorer la gestion du personnel au niveau opérationnel. Elles contribuent également à favoriser le lien social entre les employés et renforcer leur sentiment d’appartenance à une même communauté.

Tu pourrais aussi aimer